Accès gratuit
Numéro
Nat. Sci. Soc.
Volume 27, Numéro 4, Octobre/Décembre 2019
Page(s) 381 - 389
DOI https://doi.org/10.1051/nss/2020013
Publié en ligne 9 avril 2020
  • Afriat C., Theys J. (Eds), 2018. La grande transition de l’humanité. De sapiens à Deus, Limoges, FYP Éditions. [Google Scholar]
  • Ancori B., 2019. The carousel of time. Theory of knowledge and acceleration of time, London, ISTE/Wiley. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Barrué-Pastor M., Bertrand G. (Eds), 2000. Les temps de l’environnement, Toulouse, Presses universitaires du Mirail. [Google Scholar]
  • Bonneuil C., Fressoz J.-B., 2013. L’événement anthropocène. La Terre, l’histoire et nous, Paris, Le Seuil. [Google Scholar]
  • Bourg D., Joly P.-B., Kaufmann A. (Eds), 2013. Du risque à la menace. Penser la catastrophe, Paris, PUF. [Google Scholar]
  • Cazes B., 2008. Histoire des futurs. Les figures de l’avenir de saint Augustin au XXIe siècle, Paris, L’Harmattan. [Google Scholar]
  • Chabot P., 2015. L’âge des transitions, Paris, PUF. [Google Scholar]
  • Chateauraynaud F., 2013. Regard analytique sur l’activité visionnaire, in Bourg D., Joly P.-B., Kaufmann A. (Eds), Du risque à la menace. Penser la catastrophe, Paris, PUF. [Google Scholar]
  • Chateauraynaud F., Debaz J., 2017. Aux bords de l’irréversible. Sociologie pragmatique des transformations, Paris, Éditions Petra. [Google Scholar]
  • Coutellec L. (Ed.), 2015. Le temps des sciences impliquées, Écologie & Politique, dossier, 51. [Google Scholar]
  • Dubar C., Rolle C. (Eds), 2008. Les temporalités dans les sciences sociales, Temporalités, dossier, 8. [Google Scholar]
  • Dubar D., Thoenes J. (Eds), 2013. Les temporalités dans les sciences sociales, Toulouse, Octarès Éditions. [Google Scholar]
  • Dupuy J.-P., 2004. Pour un catastrophisme éclairé. Quand l’impossible est certain, Paris, Le Seuil. [Google Scholar]
  • Durand L., Oiry A., Palle A., 2018. La mise en politique de la transition énergétique : la durabilité à l’épreuve des conflits de temporalité, Temporalités, 28. [Google Scholar]
  • Ekström A., 2016. When is the now? Monitoring disaster in the expansion of time, International Journal of Communication, 10, 5342-5361. [Google Scholar]
  • Gosseries A., 2004. Penser la justice entre générations. De l’affaire Perruche à la réforme des retraites, Paris, Aubier. [Google Scholar]
  • Granjou C., 2016. Sociologie des changements environnementaux. Futurs de la nature, London, ISTE éditions. [Google Scholar]
  • Guillaume B., Petit V., 2017. Fermeture des futurs, ouverture de la démocratie, in Zarka Y.-C. (Ed.), La démocratie face aux enjeux environnementaux. La transition écologique, Sesto S. Giovanni, Éditions Mimesis. [Google Scholar]
  • Guimont C., 2018. Gérer l’urgence de la disparition du vivant, les contradictions temporelles de l’action publique, Temporalités, 28. [Google Scholar]
  • Hartog F., 2002. Régimes d’historicité. Présentisme et expériences du temps, Paris, Le Seuil. [Google Scholar]
  • Hériard Dubreuil G., Devillers C., Schieber C., Delaigue S., Schneider T., 2000. Les enjeux sociaux de la surveillance institutionnelle des stockages profonds de déchets radioactifs, Germes, dossier « L’environnement au XXIe siècle. Démocratie et politique à long terme », 3, 673-696. [Google Scholar]
  • Hubert B., Mathieu N. (Eds), 2016. Interdisciplinarités entre natures et sociétés. Colloque de Cerisy, Bruxelles, Peter Lang. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Ison R., 2010. Systems practice: how to act in a climate change world, London, The Open University, Springer. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Jollivet M. (Ed.), 1992. Sciences de la nature, sciences de la société. Les passeurs de frontières, Paris, CNRS Éditions. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Jollivet M., 2001. Le développement durable, de l’utopie au concept. De nouveau chantiers pour la recherche, Paris, Elsevier. [Google Scholar]
  • Jonas H., 1991. Le principe responsabilité, Paris, Flammarion. [Google Scholar]
  • Jordheim H., 2014. Multiple times and the work of synchronization, History and Theory, 53, 4, 498-518. [Google Scholar]
  • Leclerc N., Sawtschuk J. (Eds), 2018. Approches temporelles du développement durable, Temporalités, dossier, 28. [Google Scholar]
  • Magny M., 2019. Aux racines de l’Anthropocène. Une crise écologique, reflet d’une crise de l’homme, Lormont, Éditions Le bord de l’eau. [Google Scholar]
  • McNeill J.R., 2000. Something new under the sun. An environmental history of the 20th century world, New York, W.W. Norton & Company. [Google Scholar]
  • Mermet L. (Ed.), 2005. Étudier les écologies futures. Un chantier ouvert pour les recherches prospectives environnementales, Bruxelles, Peter Lang. [Google Scholar]
  • Patočka J., 1981. Essais hérétiques sur la philosophie de l’histoire, Lagrasse, Verdier. [Google Scholar]
  • Porter J.R., Howden M., Schiller Stokholm M., Smith P., 2017. Recasting economics as if the climate and global ecology really mattered, Consilience. The Journal of Sustainable Development, 17, 1, 220-229. [Google Scholar]
  • Prigogine I., Stengers I., 1979. La nouvelle alliance. Métamorphose de la science, Paris, Gallimard. [Google Scholar]
  • Prigogine I., Stengers I., 2009. Entre le temps et l’éternité, Paris, Flammarion. [Google Scholar]
  • Ramstein G., 2008. Modéliser le climat, c’est s’adapter aux échelles de temps, Clefs CEA, 57, 4-9. [CrossRef] [EDP Sciences] [Google Scholar]
  • Raskin P., Banuri T., Gallopín G., Gutman P., Hammond A., Kates R., Swart R., 2002. Great transition. The promise and lure of the times ahead, Boston, Stockholm Environment Institute. [Google Scholar]
  • Rescher N., 1998. Predicting the future. An introduction to the theory of forecasting, Albany, State University of New York Press. [Google Scholar]
  • Rosa H., 2013. Accélération. Une critique sociale du temps, Paris, La Découverte. [Google Scholar]
  • Schmid A.-F., Mambrini-Doudet M., 2019. Épistémologie générique. Manuel pour les sciences futures, Paris, Éditions Kimé. [Google Scholar]
  • Sémal L., Villalba B., 2013. Obsolescence de la durée. La politique peut-elle continuer à disqualifier le délai ?, in Vivien F.-D., Lepart J., Marty P. (Eds), L’évaluation de la durabilité, Versailles, Quæ. [Google Scholar]
  • Sémal L., 2019. Face à l’effondrement. Militer à l’ombre des catastrophes, Paris, PUF. [Google Scholar]
  • Stengers I., 2013. Au temps des catastrophes. Résister à la barbarie qui vient, Paris, La Découverte. [Google Scholar]
  • Stiegler B., 2016. Dans la disruption. Comment ne pas devenir fou ? Paris, Les liens qui libèrent. [Google Scholar]
  • Theys J., 1993. Prospective de l’environnement, la nature est-elle gouvernable ?, Espaces et sociétés, 71, 45-66. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Theys J., 2015. Le climat : une question de temps, Natures Sciences Sociétés, 23, Supplément, S1-S2. [CrossRef] [EDP Sciences] [Google Scholar]
  • Theys J., 2015. Les temps de l’écologie, in Bourg D., Papaux A. (Eds), Dictionnaire de la pensée écologique, Paris, PUF. [Google Scholar]

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.