Accès gratuit
Numéro
Natures Sciences Sociétés
Volume 16, Numéro 4, Octobre-Décembre 2008
Page(s) 317 - 325
Section Article
DOI https://doi.org/10.1051/nss/2008062
Publié en ligne 15 mai 2009
  • Badiou, A., 1993. L'éthique – Essai sur la conscience du Mal, Paris, Hatier. [Google Scholar]
  • Beck, U., 2001. La société du risque, Paris, Flammarion. [Google Scholar]
  • Boceno, L., 2004. Le risque nucléaire à La Hague, Les annales de la recherche urbaine, 95, 78-81 [Google Scholar]
  • Brunet, P., 2004. La nature dans tous ses états : uranium, nucléaire et radioactivité en Limousin, Limoges, Pulim. [Google Scholar]
  • Brunet, P., 2006a. La CRII-RAD, un laboratoire " passe-muraille "entre militantisme et professionnalisme, in Tissot, S. (Ed.), Reconversions militantes, Limoges, Pulim, 163-173. [Google Scholar]
  • Brunet, P., 2006b. Les Mères en Colère : entre tradition et innovation à propos de l'industrie nucléaire, in Actes du CTHS, Grenoble, 151. [Google Scholar]
  • Brunet P., 2006c. L'expert en technosciences : figure " critique "ou "gestionnaire "de la civilisation industrielle contemporaine ? in Guespin-Michel, J., Jacq, A. (Eds), La biologie entre science et marché, Paris, Syllepses. [Google Scholar]
  • Callon, M., Rabeharisoa, V., 1999. Le Pouvoir des malades. L'Association française contre les myopathies et la Recherche, Paris, Les Presses de l'École des Mines. [Google Scholar]
  • Callon, M., Lascoumes, P., Barthe, Y., 2001. Agir dans un monde incertain. Essai sur la démocratie technique, Paris, Seuil. [Google Scholar]
  • Canguilhem, G., 2003. La connaissance de la vie, Paris, Vrin. [Google Scholar]
  • Cefaï, D., 1996. La construction des problèmes publics. Définitions de situations dans des arènes publiques, Réseaux, 75, 43-66. [Google Scholar]
  • Cefaï, D., 2002. Qu'est-ce qu'une arène publique ? Quelles pistes pour une approche pragmatiste ? in Cefaï, D., Joseph, I. (Eds), L'Héritage du pragmatisme. Conflits d'urbanité et épreuves de civisme, La Tour d'Aigues, Éditions de l'Aube, 51-82. [Google Scholar]
  • Cefaï, D., 2007. Pourquoi se mobilise-t-on ? – Les théories de l'action collective, Paris, La Découverte-MAUSS. [Google Scholar]
  • Chateauraynaud, F., Torny, D., 1999. Les sombres précurseurs – Une sociologie pragmatique de l'alerte et du risque, Paris, Éditions de l'EHESS. [Google Scholar]
  • Elias, N., 1997. La société des individus, Paris, Fayard. [Google Scholar]
  • Estades, J., Remy, E., 2004. Déconfiner l'expertise sur les faibles doses de rayonnements ionisants, Colloque Risque et société, Niort, 22-23 janvier. [Google Scholar]
  • Fillieule, O., 2001. Propositions pour une analyse processuelle de l'engagement individuel, Revue française de science politique, 51, 199-217. [Google Scholar]
  • Gaudillière, J.-P., Vivoli, S., 2000. Une expertise citoyenne du nucléaire : à propos de la Crii-Rad – Entretien avec Michèle Rivasi, Mouvements, 7, 27-31. [Google Scholar]
  • Giugni, M., 2001. L'impact des mouvements écologistes, antinucléaires et pacifistes sur les politiques publiques, Revue Française de Sociologie, 42-4, 641-668. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Gusfield, J., 1981. Drinking Driving and the symbolic order. The culture of public problems, Chicago, The University of Chicago Press. [Google Scholar]
  • Joly-Sibuet, E., Lascoumes, P., 1988. Conflits d'environnement et intérêts protégés par les associations de défense, SRETIE, ministère de l'Environnement. [Google Scholar]
  • Leroi-Gourhan, A., 1943. L'homme et la matière, Paris, Albin Michel. [Google Scholar]
  • Mann P., 1996. Théories de la mobilisation, risques et crises – Point de vue in Actes (7ieme séance) du Séminaire du Programme Risques Collectifs et Situations de Crise, CNRS. [Google Scholar]
  • Micoud, A., (Ed), 1999. Dynamique et fonctionnement des associations de protection de la nature et de défense de l'environnement, Rapport de recherche au ministère de l'Environnement DGAD/SRAE, 2 tomes, CRESAL. [Google Scholar]
  • Micoud, A., Peroni, M. (Eds.), 2000. Ce qui nous relie, La Tour d'Aigues, Éditions de l'Aube. [Google Scholar]
  • Moscovici, S., 1996. Psychologie des minorités actives, Paris, PUF. [Google Scholar]
  • Ollitrault, S., 2001. Les écologistes français, des experts en action, Revue française de science politique, 51, 105-130. [Google Scholar]
  • Regazzola, T., 1996. Le dispositif éco-environnemental formé par les groupes locaux en Allier, Puy-de-Dôme, Haute-Loire, in Actes du Colloque "Le mouvement associatif dans le secteur de l'environnement ", ministère de l'Environnement, 18-24. [Google Scholar]
  • Rivasi, M., Crié, H., 1999. Ce nucléaire qu'on nous cache, Paris, Albin Michel. [Google Scholar]
  • Sainteny, G., 1995. La rétribution du militantisme écologiste, Revue Française de Sociologie, 36, 473-498. [CrossRef] [Google Scholar]
  • Theys, J. (Ed), 1992. Environnement, science et politique, Cahier n°13, GERMES. [Google Scholar]
  • Theys, J., Kalaora, B, (Eds), 1992. La Terre outragée – Les experts sont formels !, Paris, Autrement. [Google Scholar]
  • Touraine, A. (dir.), 1980. La prophétie anti-nucléaire, Paris, Le Seuil. [Google Scholar]
  • Viel, J.F., 1998. La santé publique atomisée, Paris, La Découverte. [Google Scholar]
  • Wynne, B., 1997. Le nucléaire au Royaume-Uni, in Godard, O. (Dir.), Le principe de précaution dans la conduite des affaires humaines, Paris, Éditions de la Maison des Sciences de l'homme, INRA Éditions, 149-176. [Google Scholar]
  • Zonabend, F., 1989. La presqu'île au nucléaire, Paris, Odile Jacob. [Google Scholar]

Les statistiques affichées correspondent au cumul d'une part des vues des résumés de l'article et d'autre part des vues et téléchargements de l'article plein-texte (PDF, Full-HTML, ePub... selon les formats disponibles) sur la platefome Vision4Press.

Les statistiques sont disponibles avec un délai de 48 à 96 heures et sont mises à jour quotidiennement en semaine.

Le chargement des statistiques peut être long.