Instructions aux auteurs

Téléchargez les instructions aux auteurs de Natures Sciences Sociétés au format PDF.

Rubriques

Natures Sciences Sociétés, revue interdisciplinaire, publie des articles originaux en français et en anglais. Elle accepte plusieurs sortes de textes dont l'objectif est d'identifier les questions vives dans un esprit de dialogue, de veille et de controverse, d'en clarifier les énoncés, tout en respectant leur complexité, sur la base d'une information et d'une argumentation scientifique rigoureuses. Ces contributions trouvent leur place dans ses différentes rubriques :

des articles scientifiques, qui peuvent présenter soit des résultats de recherche ou une synthèse sur une question (méthode, démarche, discipline), soit une réflexion épistémologique, soit une analyse scientifique à partir de questions de société ; selon la nature du propos, la structure du manuscrit peut varier, ainsi que sa longueur, sans toutefois excéder 45 000 signes1 (y compris notes de bas de page, résumes, mots-clés, références) ;

dans la rubrique Vie de la recherche, des textes qui présentent des activités scientifiques - programmes de recherche ou d'enseignement, appels d'offres, unités ou organismes de recherche, recherches en cours - et en débattent (maximum 30 000 signes) ;

dans la rubrique Regards, des textes exploratoires qui ouvrent des pistes ou des orientations de recherche, des retours d'experience sur des pratiques de recherche (entretiens ou témoignages) et des contributions personnelles a des débats de société (25 000 à 30 000 signes) ;

dans la rubrique Libre opinion, des papiers d'humeur sur des sujets d'actualité scientifique en lien avec des questions de société (15 000 signes) ;

dans la rubrique Repères

  • Colloques et documents : des comptes rendus critiques de manifestations scientifiques et des analyses de documents (12 000 signes maximum) ;
  • Ouvrages en débat : des comptes rendus d'ouvrages, analyses critiques pouvant susciter un point de vue contradictoire (12 000 signes maximum).

Par ailleurs, la revue, lieu de débat, encourage la publication de commentaires en réaction aux textes parus dans ses différentes rubriques. Ces textes ne doivent pas excéder 10 000 signes.

Présentation des manuscrits

Pour toutes les rubriques, le manuscrit doit comporter :

  • un titre significatif en français et en anglais ;
  • les coordonnées du ou des auteurs (nom, prénom, discipline et/ou fonction, organisme d'appartenance, laboratoire ou service, code postal, ville, pays) ;
  • l'indication de l'auteur correspondant et son adresse électronique ;
  • le nombre de signes (espaces compris) de la publication, incluant les résumés, les notes de bas de page, la bibliographie et les légendes des illustrations s'il y a lieu.

Pour Articles et Vie de la recherche devront etre ajoutés :

  • un résumé en français et un résumé en anglais. Si l'article est en français, le résumé en français ne doit pas dépasser 900 signes, le résumé en anglais devra etre plus informatif (1 500 signes), et inversement si l'article est en anglais ;
  • une note de bas de page (appelée des l'introduction) qui doit informer les lecteurs sur l'origine de la recherche. L'auteur doit également y préciser si ces travaux ont déjà fait l'objet d'une présentation lors d'un colloque, et dans ce cas en donner les références.
  • cinq mots-clés (en français et en anglais) : deux mots-clés renvoyant aux domaines et thèmes de la revue (voir la liste ci-après), et trois mots-clés libres (par ex. discipline dominante [ou interdisciplinarité], milieu concerne, méthode, zone géographique).
DomainesThemes
villebiodiversité
agriculturedéveloppement durable
santéterritoire
technologiesressources naturelles
environnementgouvernance
merdispositifs institutionnels
éducationchangement climatique
rechercherisques

L'ordre de présentation est le suivant : titre, références de l'auteur ou des auteurs, résumé court dans la langue de l'article, titre et résumé long, en anglais ou en français (selon la langue de l'article), mots-clés (français et anglais), texte, remerciements, références bibliographiques, illustrations (encadrés, figures et tableaux accompagnés de leur légende respective). Chaque illustration fera l'objet d'une page spécifique.

Le texte est dactylographié en interligne 1,5 avec une large marge à gauche. Toutes les pages sont numérotées. Les textes des " encadrés " envisagés par l'auteur (ex. : historique de la question traitée ; mise au point sur des notions diverses ; statistiques générales commentées ; définitions ; explications diverses ; mise au point méthodologique ; etc.) devront être mis en hors texte et présentés en fin de manuscrit, chacun faisant l'objet d'une page séparée. L'auteur doit veiller à ce que la longueur de ces encadrés soit compatible avec la longueur totale de son texte.

Quelques consignes de mise en forme :

  • Les titres et intertitres ne sont jamais numérotés. Les différents niveaux de titre devront être clairement identifiés : gras, italique, corps différents.
  • Les majuscules doivent être accentuées : É, È, À, etc.
  • Ne jamais utiliser le souligné ni le gras. L'usage de l'italique sera réservé : aux locutions latines ou étrangères, à l'exception des mots ou expressions admis dans le langage courant (ex. : a priori, marketing, etc.) ; aux titres de livres, journaux, revues, œuvres littéraires, etc., cités dans le texte.
  • Les sigles s'écrivent en capitales sans point entre chaque lettre : CNRS, IRD, etc. Toutefois, lorsqu'un sigle forme un acronyme (lisible phonétiquement) et qu'il est de notoriété publique ou bien connu des lecteurs de NSS, on met une capitale uniquement à la première lettre : Unesco, Inra, Cemagref, Cirad, etc. Tous les sigles doivent être développés dès la première occurrence.
  • Les citations courtes sont insérées entre guillemets à l'intérieur du texte. Celles de plus de 5 lignes sont détachées dans un paragraphe à part, entre guillemets, avec retrait à gauche et espace avant et après. Les passages omis des citations sont indiqués par trois points de suspension entre crochets.
  • Les appels de notes figurent dans le texte en exposant en numérotation continue ; les notes sont placées en bas de la page concernée, elles ne doivent pas excéder 500 signes, espaces compris.

Présentation des appels et des listes de références bibliographiques (rubriques Articles, Vie de la recherche et Regards)

Les références bibliographiques font toutes l'objet d'un appel dans le texte, qui renvoie à une liste placée à la fin de l'article. L'appel comporte, entre parenthèses, le nom de l'auteur ou des auteurs et la date de publication : (Auteur, 1997) ; (Auteur et Auteur, 1997) ; (Auteur et al., 1997) [la mention et al. est utilisée si les auteurs sont plus de deux] ; (Auteur, 1996 ; Auteur, 1997). Lorsque le nom de l'auteur de référence est cité dans le texte, seule l'année de parution est entre parenthèses : " Selon Untel (1997)… " Dans la liste bibliographique, les références sont présentées par ordre alphabétique et rédigées de la façon suivante (ordre et ponctuation sont à respecter) :

Article de revue :

Cerf, M., 1996. Approches cognitives des pratiques agricoles : intérêts et limites pour les agronomes, Natures Sciences Sociétés, 4, 4, 327-339.

Chapitre d'ouvrage :

Fabbe-Costes, N., 1997. Les multiples rôles du système d'information et de communication dans l'action stratégique, in Avenier, M.-J. (Ed.), La Stratégie « chemin faisant », Paris, Economica, 251-270.

Ouvrage :

Reix, R., 1996. Systèmes d'information et management des organisations, Paris, Vuibert.

Thèse, DEA et rapport :

Ognov, A., 2000. Systèmes d'information et traçabilité dans les exploitations agricoles : éléments de diagnostic. Mémoire de Diplôme d'agronomie approfondi, INA P-G, Paris.

Lorsqu'un article ou un document est téléchargeable ou au moins consultable sur Internet, indiquer entre parenthèses, à la fin de la référence, l'URL correspondante.

Il est recommandé de préciser le DOI d'une référence bibliographique, lorsqu'il existe : Schneider, S.H., 1989. The greenhouse effect: Science and policy, Science, 243, 4892, 771-781, doi: 10.1126/science.243.4892.771.

Illustrations

Les illustrations (tableaux, graphiques, figures, photographies) sont placées à la fin du texte sur des pages séparées. Elles sont numérotées en chiffres arabes et accompagnées d'une courte légende en français. Elles doivent être appelées dans le texte (Encadré, Tab., Fig.). Une liste des illustrations avec les légendes sera placée à la fin du texte. Les graphiques et figures seront transmis par fichier au format .EPS, .PS, .PPT ou .TIF avec une résolution de 300 dpi minimum et les photographies au format .JPG avec une résolution de 300 dpi minimum. Sachant que, dans la revue, la présentation des figures se fera le plus souvent possible sur une colonne (80 mm) - exceptionnellement sur 170 mm -, le corps des polices utilisées sur l'original au format A4 devra être suffisamment gros pour que les caractères restent lisibles après une réduction à la largeur de la colonne.

Les illustrations en couleur sont publiées en noir et blanc dans la version papier2. Il faut donc veiller à leur lisibilité (choix de trames pour les graphiques, luminosité et contraste pour les photographies). La reproduction éventuelle de photographies ou de figures en couleur dans la version papier est à la charge financière des auteurs (devis disponible sur demande auprès de l'éditeur).

Toute illustration doit être de très bonne qualité afin de permettre une reproduction directe. Aucune retouche ne sera effectuée par l'éditeur.

Il est de la responsabilité de l'auteur de solliciter auprès de l'éditeur et des auteurs concernés l'autorisation de reproduire tout document (photo, figure ou tableau) déjà publié. La source doit impérativement être mentionnée.

Format de fichiers

Pour la soumission, les auteurs doivent envoyer par e-mail au bureau éditorial ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. ) leur manuscrit au format Word ou RTF, accompagné des fichiers originaux des illustrations. Les figures devront également être insérées dans le manuscrit.

Après corrections en fonction des demandes du comité de rédaction et acceptation définitive de l'article, l'auteur adressera au bureau éditorial par courrier électronique la version définitive de son article au format Word ou RTF (avec les figures et illustrations incorporées à la fin du texte). Les illustrations (figures, graphiques, tableaux, photos...) devront également être fournies au format numérique (.EPS, .TIF, ou .JPG).

Épreuves

Les épreuves sont adressées par l'éditeur à l'auteur correspondant par e-mail, avec le formulaire de cession de droits et une fiche de demande de tirés à part imprimés supplémentaires. L'auteur devra renvoyer ses corrections suivant les instructions données par l'éditeur et dans le respect du délai qui lui sera précisé. Il veillera également à retourner le formulaire de cession de droits dûment signé et complété. Aucun article ne peut être publié dans la revue sans ce document approuvé par l'auteur.

Dès la parution du numéro, l'auteur correspondant recevra un fichier .PDF de son article en guise de tiré à part.


1 Dans tous les cas, le nombre de signes s’entend espaces compris.

2 Elles restent en couleur dans la version électronique.